Sécurité

Attaque de Chinégodar : le Niger veut mieux coordonner sa politique de sécurité et de défense contre le terrorisme

Attaque de Chinégodar : le Niger veut mieux coordonner sa politique de sécurité et de défense contre le terrorisme

(Niamey et les 2 jours) - Issoufou Mahamadou a présidé ce matin 13 janvier 2020 une réunion du Conseil supérieur de la défense nationale. Cet organe selon la constitution, émet des avis sur la nomination aux hautes fonctions militaires et la promotion aux grades d’officiers généraux, et sur toute autre question du domaine militaire dont il est saisi.

Avant cette rencontre, Issoufou Mahamadou a présidé la veille une réunion extraordinaire du Conseil national de sécurité, un organe constitutionnel qui assiste le chef de l’Etat en tant que chef suprême des armées.

Des rencontres au sommet qui se tiennent à la suite de l’attaque terroriste qui a fait 89 morts dans les rangs des forces de défense le 9 janvier dernier à Chinégodar dans la région de Tillabéri. 

Selon plusieurs sources, ces différentes réunions tenues en urgence ont pour but de mieux coordonner la politique de sécurité et de défense du pays et apporter des changements au sein du corps sécuritaire. Ce, dans le but de mettre en place des stratégies devant permettre de mieux combattre le terrorisme qui gagne du terrain ces derniers temps au Niger et qui en l’espace d’un mois, a fait plus de 160 morts dans les rangs des forces de défense nigériennes.

Lire aussi:

Attaque Chinégodar : Le gouvernement communique un nouveau bilan qui est de 89 morts au sein des forces de défense



Please publish modules in offcanvas position.