Sécurité

  La secte Boko Haram serait impliquée dans l’attaque contre les forces nigéro-américaines

  La secte Boko Haram serait impliquée dans l’attaque contre les forces nigéro-américaines

(Niamey et les 2 jours) - C’est le journal français « Le Monde » qui donne l’information en citant des services de sécurité sous-régionaux. Plusieurs combattants de Boko Haram venus de l’Est du Niger avaient infiltré le Mali et seraient impliqués dans l’attaque contre les forces nigéro-américaines dans le village Tongo Tongo (frontalier au Mali) le 4 octobre dernier.

Les détails fournis par le journal français font état de ce que ces combattants de la secte Boko Haram (basés à l’Est du Niger) seraient arrivés à la frontière malienne (Ouest- Niger) en empruntant des moyens de transports en commun à partir de Diffa et seraient rentrés au Nord Mali profitant de la libre circulation des personnes et des biens. 

Le journal français révèle également que quelques semaines avant l’attaque, deux agents convoyant plus de 100 000 euros du Nord-Mali vers Boko Haram (à l’Est) avaient été distinctement interceptés par les services de sécurité nigériens.
 

Cette information est un détail crucial qui emmènera l’Africom (commandement de l’armée américaine pour l’Afrique), à élargir son champ d’enquête pour élucider les conditions de l’attaque ayant coûté la vie à des soldats nigériens et américains.

Cabinet Specialise Enquete

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.