Sécurité

L’ONG International Crisis group s’inquiète de la montée des violences à la frontière Mali-Niger

L’ONG International Crisis group s’inquiète de la montée des violences à la frontière Mali-Niger

(Niamey et les 2 jours) - Dans un récent rapport, International Crisis Group donne l’alerte sur la situation qui se dégrade de plus en plus, au niveau de la frontière Mali-Niger.

« La violence intercommunautaire s'est intensifiée dans la zone frontalière Mali-Niger. Suite à l'assassinat de dizaines de civils Dossaak et Fulani dans la région fin avril, des membres présumés du groupe d'autodéfense du groupe armé malien Imrad Touareg et Alliés (GATIA) ont participé aux opérations anti-insurrectionnelles menées et soutenues par les forces françaises.», lit-on dans ce rapport de de l’ONG.

Cette dégradation de la situation dans cette zone à haut risque sécuritaire est matérialisée par des attaques récurrentes contre les militaires et les populations. D’après International Crisis Group, seulement entre le 27 avril et le 18 mai, des attaques de campements à la frontière de ces deux pays ont fait une centaine de morts.

Mais, selon l’ONG, ces violences pourraient s’aggraver au mois de juin. Elle préconise donc de privilégier le dialogue, la réconciliation entre communautés et l'amnistie pour un retour au calme si possible.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.