Sécurité

Près de 70 morts dans les rang de l’armée nigérienne suite à une attaque du camp d'In-Atès

Près de 70 morts dans les rang de l’armée nigérienne suite à une attaque du camp d'In-Atès

(Niamey et les 2 jours) - Le camp d'In-Atès, situé à 260 km de Niamey, près de la frontière malienne, a été attaqué, dans la nuit de mardi à mercredi, probablement par des éléments de l'Etat Islamique dans le Grand Sahara (EIGS), nous apprend une source spécialisée dans les questions de sécurité, confirmée par un membre de l’armée nigérienne.

Le bilan à déplorer est lourd : près de 70 morts et une trentaine de disparus. Le camp a été détruit. Les groupes armés terroristes auraient également subi de lourdes pertes.

Ce terrible bilan a amené le chef de l’Etat Mahamadou Issoufou à rentrer précipitamment au Niger.

Déjà hier, on apprenait que l’explosion d’un véhicule piégé devant la garnison de l’armée nigérienne d’Agando,  au nord de Tahaoua, du côté de la frontière malienne, a fait 1 mort et 5 blessés au sein des forces de défense et de sécurité nigérienne.

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.