Sécurité

L’armée française lève le camp à Madama, frontière avec la Libye et le Tchad

L’armée française lève le camp à Madama, frontière avec la Libye et le Tchad

(Niamey et les 2 jours) - Entrée en service en 2014 dans le cadre de l’opération Barkhane afin de couper les voies de ravitaillement aux groupuscules terroristes qui sévissent aux confins du Sahel, l’armée française vient de lever le camp de la base de Madama, située à l’extrême-nord du Niger, à quelques encablures du Tchad et de la Libye.

Doté d’installation et d’une piste en latérite, ce site a été « mis en sommeil » selon les termes de l’état-major de l’armée française, rapporte RFI.

Avec ce départ quelque peu inattendu, il s’agit pour l’armée française d’un changement de stratégie dans le cadre de cette opération. Car « il n’est plus possible pour les forces françaises d’être à la fois présent partout et assurer au même moment des opérations coups de poing contre les groupes terroristes », argumente-t-on. Ce, d’autant plus qu'aucun pays européen ne semble être disposé à apporter son soutien à la France.

De plus, l’isolement géographique rend la base difficile à ravitailler et à entretenir. A cela s’ajoutent les conditions climatiques assez rudes, autant pour les hommes que pour le matériel.

« L'objectif à présent est de concentrer les forces conventionnelles dans la durée sur quelques régions pour obtenir des résultats visibles, en alliant sécurité et développement », précise la même source. 

Alimoka Iboussi

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.