Sécurité

Au moins 20 civils tués dans une attaque à Anzourou dans la région de Tillabéri

Au moins 20 civils tués dans une attaque à Anzourou dans la région de Tillabéri

(Niamey et les 2 jours) - Plusieurs villages de la commune d’Anzourou dans la région de Tillabéri ont été pris pour cible le 9 mai dernier par des groupes armés.

D’après le gouverneur de la région, Tidjani Ibrahim Katiella, ces individus armés venus sur des motos, ont tué 20 civils dans les villages Gadabo, Zibane Koira-Zeno et Zibane-Tegui, puis “ont pillé des boutiques pour prendre des céréales et ont aussi emporté du bétail avant de partir en direction du Nord", a-t-il expliqué.

Et avant leur départ des lieux, les assaillants selon certaines sources ont intimé l’ordre aux populations de quitter la zone au risque de subir le même sort que ceux qui ont été tués. Et cet ultimatum est en train d’être suivi puisque ces villages se vident déjà de leurs populations, selon les mêmes sources. 

Ces populations, qui quittent leur domicile, vont ainsi rallonger la liste déjà très longue des déplacés internes et des réfugiés enregistrés au Niger du fait de la situation sécuritaire précaire. Selon l’ONU, dans la région de Tillabéri frontalière avec le Burkina Faso et le Mali, des milliers de personnes ont quitté leur domicile à cause des attaques djihadistes.

Lire aussi:

Le parlement nigérien entérine la prorogation de l’Etat d’urgence à Tillabéri, Diffa et Tahoua

Please publish modules in offcanvas position.