Sécurité

La force du G5 Sahel prévoit de relancer des opérations antiterroristes dès ce mois d’octobre

La force du G5 Sahel prévoit de relancer des opérations antiterroristes dès ce mois d’octobre

(Niamey et les 2 jours) - Depuis l’attaque de son quartier général au mois de juin dernier, la force conjointe antijihadiste du G5 Sahel tardait à se redéployer. Mais aujourd’hui, elle semble de nouveau prête et elle a programmé pour les prochaines semaines trois opérations, a annoncé la ministre française des Armées, Florence Parly, en visite de deux jours au Tchad, citée par l'AFP.

Selon la ministre, le nouveau chef d’état-major de cette force, le général mauritanien Hanena Ould Sidi, assisté d'un adjoint tchadien, a reprogrammé des opérations pour le mois d'octobre.

 « L'équipement de la force conjointe du G5 Sahel est encore très insuffisant, mais la force n'est pas inactive, loin s'en faut. Elle a mené six opérations depuis le lancement, et trois sont programmées dans les prochaines semaines sur chacun des trois fuseaux », a affirmé Florence Parly.

Cette force conjointe antijihadiste, depuis l’attaque de son quartier général, à Sevaré au Mali, était restée quasi silencieuse. Le poste de commandement de cette force qui réunit des soldats du Mali, de la Mauritanie, du Tchad, du Niger et du Burkina Faso est depuis quelque temps transféré à Bamako, au Mali.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.