Sécurité

Libération de l’agent de la Garde nationale enlevé dans l’attaque de Banibangou

Libération de l’agent de la Garde nationale enlevé dans l’attaque de Banibangou

(Niamey et les 2 jours) - L’agent de la Garde nationale Abdoulwalid Abdoulaye Djibo a été libéré ce mercredi après trois mois passés entre les mains des ravisseurs.

L’information a été donnée par communiqué signé du ministère de l’Intérieur et de la Sécurité publique. « Le ministre d'Etat a le plaisir d'annoncer la libération, ce jour mercredi 8 février 2017, du Garde national Abdoulwalid Abdoulaye Djibo, enlevé par ses ravisseurs à l'occasion de l'attaque perpétrée le lundi 8 novembre 2016 contre l'escadron de la Garde nationale de Banibangou, » précise la note qui rend hommage à ce corps de l’armée.

« Le ministre d'Etat remercie sincèrement tous ceux dont les efforts ont contribué à cette libération, » poursuit le communiqué.

En outre, le ministre déclare avoir une pensée pieuse à l’endroit des éléments décédés ce jour notamment pour Habibou Issa Gassibé, enlevé avec Abdoulwalid Djibo, mais décédé dans la même matinée suite à ses blessures.

Le 08 novembre 2016, la Garde nationale de Banibangou (sud-ouest du Niger) avait subi une attaque armée. Bilan, 04 victimes et 02 blessés dans les rangs des forces loyalistes dont 02 enlevés par les ravisseurs.

Please publish modules in offcanvas position.