Sécurité

Des braconniers arrêtés au Niger pour avoir abattu une quarantaine de gazelles dorcas, une espèce protégée

Des braconniers arrêtés au Niger pour avoir abattu une quarantaine de gazelles dorcas, une espèce protégée

(Niamey et les 2 jours) - Les forces de défense et de sécurité nigériennes viennent de mettre hors d’état de nuire 4 braconniers ayant abattu des gazelles dorcas, une espèce pourtant protégée. Le coup de filet a eu lieu dans la réserve naturelle nationale de Termit et Tintouma, située à environ 350 km à l’ouest de Zinder.

Le bilan de cette opération fait état de 40 gazelles dorcas abattus, 28 trophées de gazelles dorcas récupérés, 20 carcasses complètes de viande séchée et 7 peaux de gazelles dorcas saisies. Egalement dans l’escarcelle des forces de défense, 4 motos appartenant aux braconniers.

Les 4 malfrats ainsi que leur butin ont été présentés au gouverneur de Zinder qui a demandé à la justice d’appliquer à leur encontre la loi dans toute sa rigueur car « on ne peut pas faire des concessions pour ce genre d’actions », a-t-il indiqué.

Les gazelles dorcas sont des espèces protégées qui jouent un rôle important dans l’équilibre de l’écosystème. Raison pour laquelle le gouvernement avec l’appui de certains organismes internationaux multiplie des actions visant à assurer la pérennité et la multiplication de cette espèce.

Please publish modules in offcanvas position.