Sécurité

Le Général Didier Dacko dirigera la force conjointe du G5 Sahel

Le Général Didier Dacko dirigera la force conjointe du G5 Sahel

(Niamey et les 2 jours) - La future force conjointe du G5 Sahel a déjà un patron. Il s’agit du Général malien Didier Dacko (photo).

A 50 ans, l’actuel chef d’état-major général des armées du Mali (avec grade de Général de division) dirigera les 10 000 hommes qui composeront cette force conjointe regroupant le Niger, le Mali, le Tchad, la Mauritanie et le Burkina Faso. Ceci, pour éradiquer la menace terroriste et les trafics de tout genre dans la région sahélienne.

Originaire de San dans la région de Ségou (centre Mali), le militaire avait pris part à la guerre du Mali en 2012. Commandant de la région de Gao (nord Mali) à l’époque, il avait tenté de reprendre le contrôle du camp militaire d’Amachach tombé aux mains du Mnla et d’Ansar Dine, sans succès.

A la tête des forces maliennes en janvier 2013, il réussit, cette fois-ci, à reprendre le contrôle de la ville de Gao, le 27 janvier, puis de la ville d’Anéfis au Mnla, cinq mois plus tard.

Cette nomination marque un pas de géant vers l’effectivité de cette force sur le terrain et intervient à quelques semaines du sommet extraordinaire du G5 Sahel. En attendant, les chefs d’Etat du G5 Sahel multiplient les négociations pour obtenir le feu vert du Conseil de sécurité de l’Onu.

Guevanis DOH

Please publish modules in offcanvas position.