Sécurité

Les drones Reaper de l’armée française ont effectué leurs premiers tirs d’expérimentation depuis la base aérienne de Niamey au Niger

Les drones Reaper de l’armée française ont effectué leurs premiers tirs d’expérimentation depuis la base aérienne de Niamey au Niger

(Niamey et les 2 jours) - « Les armées françaises ont réalisé avec succès les tirs d’expérimentation de drones armés depuis la base aérienne de Niamey au Niger, dans le cadre de l’opération Barkhane », a récemment indiqué la ministre française des Armées, Florence Parly.

Et donc, comme annoncé par plusieurs hauts responsables militaires français il y a environ six mois, ces drones Reaper au Niger et dans le Sahel longtemps dévolus aux missions de surveillance et de renseignements sont désormais armés de bombes pouvant peser jusqu'à 250 kg. Les premiers tirs d’expérimentation de ces engins ont été effectués il y a quelques semaines. L’armée française à travers la force Barkhane pourra donc désormais avec ces drones, effectuer des frappes militaires contre les terroristes dans le Sahel.

Armer ces appareils sans pilote à bord pouvant parfois voler près de 24 heures non-stop va permettre de neutraliser très rapidement les cibles très mobiles ou dégager des troupes d’une embuscade. « Ainsi, nous gagnons en efficacité et nous limitons le risque de dégâts collatéraux », souligne la ministre française des Armées. 

Please publish modules in offcanvas position.