Sécurité

Sommet du G5 Sahel à Nouakchott : les chefs d’Etat veulent mobiliser 2 milliards d'euros auprès des bailleurs de fonds

Sommet du G5 Sahel à Nouakchott : les chefs d’Etat veulent mobiliser 2 milliards d'euros auprès des bailleurs de fonds

(Niamey et les 2 jours) - Le tout premier sommet extraordinaire du G5 Sahel avec ses partenaires et bailleurs de fonds s’ouvre ce jeudi, à Nouakchott, en Mauritanie. Les travaux, dont l’ouverture sera présidée par Issoufou Mahamadou, le président de la République du Niger, par ailleurs président en exercice du G5 Sahel, sont destinés à mobiliser 2 milliards d'euros pour le financement de la première phase du programme d'investissement prioritaire du G5 Sahel.

Cette somme qui devrait être mobilisée auprès des partenaires et bailleurs de fonds du G5 Sahel va permettre de financer des projets dans des zones fragiles des régions ayant été identifiées dans les différents pays du G5 (Mali, Mauritanie, Burkina Faso, Niger et Tchad). Des régions qui, en raison de leur  pauvreté et de leur proximité, sont des cibles privilégiées pour les mouvements terroristes qui y règnent en maîtres.

La France a d’ores et déjà fait la promesse d’apporter un soutien considérable au G5 Sahel pour cette phase du programme. « La France sera représentée par notre ministre des Affaires étrangères, M. Jean Yves Le Drian. Il sera très heureux de participer à ce sommet avec dynamisme, d’apporter une forte contribution de la France pour financer les projets prioritaires. C’est le ministre qui fera l’annonce à Nouakchott de l’importante contribution de la France », a souligné Marcel Escure, ambassadeur de France au Niger, au sortir d’une audience avec le chef de l’Etat, hier.

Ce financement permettra aux pays du G5 de mieux lutter contre les mouvements terroristes qui ont déjà fait des milliers de victimes dans la région.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.