Sécurité

Issoufou Mahamadou dresse le bilan du Niger à la présidence du G5 Sahel

Issoufou Mahamadou dresse le bilan du Niger à la présidence du G5 Sahel

(Niamey et les 2 jours) - Le 5ème sommet des chefs d’Etat du G5 Sahel qui s’est déroulé à Ouagadougou la capitale du Burkina Faso le 5 février a donné l’occasion au président Issoufou Mahamadou (photo), de dresser le bilan de la mandature du Niger à la tête de cette organisation antiterroriste.

Ainsi, le président Issoufou a affirmé qu’à la prise de la présidence du G5 Sahel par le Niger, les ressources disponibles pour la première année de son opérationnalisation étaient de 294 millions d’euros pour des besoins de 423 millions.

Et « une conférence fut convoquée, à Bruxelles, le 23 février 2018, en vue d’obtenir le complément du financement. Cette conférence fut un grand succès et permit de mobiliser 414 millions d’euros. En tenant compte des annonces supplémentaires faites après la conférence, les promesses se chiffrent aujourd’hui à 431 millions d’euros environ, dont 267 millions effectivement versés », a-t-il affirmé.

Il a par ailleurs précisé que le fonds fiduciaire créé pour recevoir les contributions des partenaires est opérationnel.

Il s’est réjoui de l’opérationnalité de la force conjointe, qui a déjà mené plusieurs opérations notamment au niveau du fuseau centre. 

Il s’est également félicité des accords de coopération signés entre cette force et la force Barkhane d’un côté et la Minusma de l’autre, et a regretté que la force conjointe ne soit toujours pas inscrite sous le chapitre 7 de la Charte des Nations unies. 

Sur le plan du développement, le Plan d’investissements prioritaires du G5 Sahel, validé en juin 2017 à Bamako, et constitué de 105 projets dont le coût global est estimé à environ six milliards d’euros a connu une avancée. 

Selon le président Issoufou, la première phase de ce plan, couvrant la période 2019-2021, d’un montant de deux milliards a fait l’objet de la conférence de coordination des partenaires et bailleurs de fonds le 6 décembre 2018 à Nouakchott. Cette conférence a permis d’enregistrer 2,4 milliards d’euros d’annonces.

Plusieurs autres projets ont été réalisés au cours de cette année de présidence du Niger dans le but de maintenir la sécurité et le développement des pays du Sahel.

C’est désormais le Burkina Faso qui assurera la présidence de cette organisation pour une durée d’un an.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.