Sécurité

Le Pr Issoufou condamne la mort des 4 militaires dans une embuscade tendue à une patrouille nigéro-américaine

Le Pr Issoufou condamne la mort des 4 militaires dans une embuscade tendue à une patrouille nigéro-américaine

(Niamey et les 2 jours) - Au moins 4 militaires nigériens et américains ont été tués dans une embuscade mercredi dans le département de Ouallam (région de Tillabéri). Tout est parti d’une attaque perpétrée plus tôt, par des hommes lourdement armés contre le village Tongo Tongo proche de la frontière avec le Mali. 

La patrouille nigéro-américaine est tombée dans l’embuscade au moment où elle pourchassait les assaillants : « Nous avons perdu des éléments dans cette attaque, mercredi, dans la zone de Tillabéri.», publie dans un communiqué ce matin, le service de presse du commandement américain pour l’Afrique (Africom) sans donner de chiffre précis. 

Dans son discours prononcé en marge du sommet des premières dames de la Cedeao à Niamey ce matin, Mahamadou Issoufou (photo) a condamné cette attaque qui a coûté la mort de 4 militaires. 

Il n’y a pas pour l’heure les détails sur le bilan, mais les militaires tués sont Nigériens et Américains. D’autres ont été capturés et emmenés par les assaillants et plus de trois véhicules et armements emportés. 

Les Etats Unis d’Amérique dispose d’une base militaire au Nord dans la région d’Agadez; laquelle surveille la zone sahélienne grâce aux drones. Des forces spéciales américaines et des instructeurs spécialisés dans la formation des militaires nigériens y sont également présents. Mais leur intervention sur le sol aux côtés de leurs homologues nigériens, n’était pas connue du grand public. 

Le mois dernier, le gouvernement a reconduit pour trois mois, l’état d’urgence dans la région de Tillabéri frontalière au Mali.

Please publish modules in offcanvas position.