Sécurité

439 migrants secourus dans le Nord du Niger aux portes de l’Algérie par l’OIM

439 migrants secourus dans le Nord du Niger aux portes de l’Algérie par l’OIM

(Niamey et les 2 jours) - 439 migrants ont été secourus en deux vagues, les 3 et 4 septembre derniers aux portes de l’Algérie par l’Organisation internationale pour les migrations (OIM), a affirmé l’agence onusienne sur son compte facebook. Ceux-ci étaient arrivés « à pieds » dans le désert à Assamaka, localité nigérienne frontalière de l'Algérie.

La première vague des 439 personnes secourues était composée de 347 migrants de 13 nationalités différentes. Ceux-ci dans leur grande majorité sont actuellement à Arlit au Niger, au centre de transit pour les migrants de l’OIM, où ils reçoivent une assistance.

La deuxième vague, au nombre de 92, et de sept nationalités différentes, est arrivée dans cette même localité hier et a été secouru par l’OIM. « Les équipes de recherche et de sauvetage sont mobilisées pour aller à Assamaka.», affirme l’OIM.

Ces activités de recherche et de sauvetage s’intensifient dans le désert et sont soutenues par l’Union européenne, et les Pays-Bas. Après avoir été secourus et assistés, ces migrants sont reconduits de manière volontaire vers leurs pays d’origine.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.