Sécurité

Un soldat nigérien tué dans une attaque de Boko Haram dans la région de Diffa

Un soldat nigérien tué dans une attaque de Boko Haram dans la région de Diffa

(Niamey et les 2 jours) - La région de Diffa, proche de la frontière avec le Nigeria, a une nouvelle fois été victime d’une attaque terroriste le 3 mai 2020.

Le bilan selon des sources sécuritaires fait état d’un mort dans les rangs des forces de défenses nigériennes. Plusieurs autres soldats ont été blessés.

Cette attaque qui visait le camp des forces de défense situé au pont "Doutchi", sur les eaux de la Komadougou Yobé, a été perpétrée au moment de la rupture du jeûne du ramadan. Heureusement, la riposte farouche des soldats nigériens a permis de repousser les assaillants.

Cette attaque intervient quelques semaines après les lourdes pertes enregistrées par Boko Haram dans la région du Lac Tchad. Ce, au cours d’une opération conjointement menée par les forces nigériennes, tchadiennes et nigérianes dans cette localité.



Please publish modules in offcanvas position.