Sécurité

Plus d’une centaine de terroristes tués dans les opérations de ratissage dans la région de Diffa

Plus d’une centaine de terroristes tués dans les opérations de ratissage dans la région de Diffa

(Niamey et les 2 jours) - Les opérations de ratissage menées par les Forces de défense et de sécurité nigériennes et la force multilatérale Tchad-Niger, ont permis de neutraliser et de mettre hors d’état de nuire plusieurs dizaines d’éléments de la secte terroriste Boko Haram infiltrés dans la région de Diffa (extrême du Est du Niger) à 1400 km de Niamey.

A la date du 28 septembre, 123 terroristes ont été tués et deux (2) autres ont été capturés au cours de ces opérations, d’après un communiqué du ministère de la Défense nationale. En outre, une importante quantité d’armes et de munitions a été récupérée. Des pertes ont aussi été enregistrées par les forces régulières. Quatorze militaires ont trouvé la mort et 29 sont blessés selon le communiqué.

Ces opérations se sont déroulées simultanément avec l’offensive engagée par la force mixte Niger-Nigeria et qui a permis de libérer les localités de Damassak, Abadam et Gashgar (au Nigeria). Par la même opération, « la localité de Malamfatori a été libérée par nos force qui n’ont enregistré aucune perte » précise le même communiqué.

Il faut dire que la secte Boko Haram a significativement perdu ses capacités de nuisance grâce à l’action conjuguée des forces de sécurités d’une part et la collaboration des populations d’autre part. En effet, ces derniers temps on voit les populations s’organiser au niveau de certaines localités pour chasser à coup de flèches, des éléments de Boko Haram. A Diffa récemment deux individus reconnus appartenir à ladite secte ont failli être lynchés par les populations n’eut été l’intervention de la police pour les sauver d’une mort brutale.

M.S.S

Please publish modules in offcanvas position.