Sécurité

4 pays sahéliens signeront le 3 mai prochain une coopération pour renforcer la sécurité frontalière

4 pays sahéliens signeront le 3 mai prochain une coopération pour renforcer la sécurité frontalière

(Niamey et les 2 jours) - Lutter contre l’insécurité ambiante au Sud de la Libye, qui déstabilise toute la région sahélienne et au-delà. C’est ce qui justifie la rencontre hier, entre les ministres de l’Intérieur, de la Défense et des Affaires étrangères du Niger, du Soudan, de la Libye et du Tchad.

Les 4 pays ayant une frontière commune avec la Libye, sont sérieusement menacés par des soucis d’insécurité à leurs frontières. La rencontre d’hier permettra de trouver des voies et moyens pour coordonner les actions en vue de lutter contre la criminalité transnationale.

Les 4 pays «conviennent de la mise en place d’un mécanisme de coopération en matière de sécurisation des frontières et de lutte contre la criminalité transnationale organisée », renseigne le communiqué conjoint partiel.

Pour l’heure, les 4 pays se sont convenus d’échanger les informations et d’élaborer un accord de coopération judiciaire en vue de juger plus facilement les malfaiteurs.

In fine, un accord sera signé le 3 mai, à N’djaména, pour renforcer la coopération.

Depuis l’éclatement de la crise libyenne, le sud du pays est devenu un foyer de pratiques criminelles (trafic de drogue, d’êtres humains, tueries), et de base de groupes armés hostiles aux pays voisins.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.