Sécurité

Une nouvelle attaque de Boko Haram fait six morts, tous des civils, dans la région de Diffa

Une nouvelle attaque de Boko Haram fait six morts, tous des civils, dans la région de Diffa

(Niamey et les 2 jours) - Le village de Bagué Djaradi, dans la commune de Toumour, région de Diffa au Niger, à la frontière avec le Nigeria, a été l'objet d'une attaque perpétrée, selon une source non officielle, par les éléments du groupe Boko Haram, dans la nuit du 1er au 2 février 2019. 

Le bilan donné par les autorités de la région fait état d'au moins six morts, tous des civils.

Les hommes armés seraient partis nuitamment des îles du lac Tchad pour faire irruption dans cette petite localité.

Pour le gouverneur de Diffa, Mahamadou Bakabé, cité par RFI, le choix des victimes est tout, sauf un hasard. L'hypothèse d'un règlement de comptes entre groupuscules rivaux de Boko Haram, nés d'une scission des combattants d’Abubakar Shekau et d’Abu Musab al-Barnawi, serait fortement privilégiée pour expliquer cette expédition mortelle.

Une autre attaque terroriste, après celle de la nuit du 28 au 29 janvier 2019 qui avait fait quatre morts à Bosso, toujours dans la région de Diffa. 

En état d'urgence, depuis février 2015, régulièrement reconduit par le gouvernement pour assurer la sécurité des populations, la région de Diffa n'échappe pas pour autant aux incursions de ces groupuscules rivaux qui multiplient intrusions et guets-apens en territoire nigérien. 

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.