Sécurité

Les forces de sécurité éliminent 15 membres de Boko Haram lors d’une attaque à Barwa

Les forces de sécurité éliminent 15 membres de Boko Haram lors d’une attaque à Barwa

(Niamey et les 2 jours) - Dans la nuit du 31 décembre dernier, des forces de défense et de sécurité du Niger sont tombées suite à un assaut de Boko Haram dans la localité de Barwa (région de Diffa). Selon un communiqué du ministère de la défense, le bilan des pertes s’élève à trois morts et sept blessés.

Cependant, poursuivent les autorités, la réaction des forces de défenses a permis d’éliminer quinze assaillants et d’en capturer un. Des opérations de ratissages sont en cours pour neutraliser le reste des terroristes qui a été mis en déroute.

Il faut souligner que la secte Boko Haram est actuellement mise en difficulté par la coalition des forces armées de différents pays qui lutte contre son action dans la région. L’organisation terroriste vient de perdre son fief historique de la forêt de Sambissa au Nigéria.

Preuve de ce déclin, 31 de ses militants s’étaient rendus, il y a quelques jours, aux autorités nigériennes. Ceci a été l’occasion pour le président nigérien Mahamadou Issoufou de lancer un appel à déposer les armes aux Nigériens embrigadés dans le mouvement. «Je lance un appel à tous ceux qui se sont laissés entraîner dans la voie de l’égarement, par Boko Haram et par les autres organisations terroristes, à se ressaisir et à déposer les armes. Nous leur garantissons l’intégrité physique ainsi qu’une réinsertion digne dans la vie sociale économique » a-t-il déclaré.

Aaron Akinocho

Please publish modules in offcanvas position.