Sécurité

Suite aux attaques terroristes, le Niger décrète l’état d’urgence dans trois départements de la région de Tillabéri

Suite aux attaques terroristes, le Niger décrète l’état d’urgence dans trois départements de la région de Tillabéri

(Niamey et les 2 jours) - Le gouvernement nigérien a décrété le 30 novembre dernier, l’état d’urgence dans les départements de Say, Torodi et de Téra dans la région de Tillabéri, non loin de la frontière avec le Burkina Faso, a-t-on appris dans un communiqué officiel.

Les raisons évoquées par le gouvernement pour justifier cette décision, sont d’ordre sécuritaire. « Depuis un certain temps, les départements de Say, de Torodi et de Téra font l’objet d’attaques organisées, perpétrées par des groupes terroristes, mettant en péril l’ordre public et la sécurité des personnes et des biens.», justifie le gouvernement. L’on se souvient à cet effet, qu’au mois de novembre (dans la nuit du 17 au 18), une attaque terroriste à Makalondi dans le département de Torodi, avait fait deux morts dans les rangs de l’armée nigérienne. Un prêtre italien catholique qui y vivait avait également été enlevé le 17 septembre par des hommes armés à son domicile.

Et donc, selon  une source sécuritaire, cette mesure d’urgence décrétée par le gouvernement, donnera plus de pouvoir aux forces de l’ordre qui pourront en cas de nécessité, ordonner des perquisitions à domicile.

Rappelons que l’état d’urgence est déjà en vigueur dans la région de Tillabéri, dans cinq autres départements depuis 2017, à cause du climat d’insécurité qui y règne. Il s’agit notamment des départements de Ouallam, d’Ayorou, de Bankilaré, d’Abala et de Banibangou.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.