Sécurité

3 militaires tués à Diffa dans une attaque attribuée à Boko-Haram

3 militaires tués à Diffa dans une attaque attribuée à Boko-Haram

(Niamey et les 2 jours) - Trois militaires nigériens auraient été tués, ce dimanche 29 avril à Diffa au Sud-Est du Niger, indique plusieurs sources proches de médias locaux. 

Selon les informations révélées par le site Actu Niger, l’attaque aurait eu lieu aux environs de 18h et aurait visé une position des Forces de défense et de Sécurité (FDS), située à environ 50 kilomètres de Diffa. Même si aucun bilan officiel n’a encore été établi, le site d’information indique que 3 soldats au moins, auraient été tués et plusieurs véhicules militaires, emportés.

Notons que les autorités nigériennes n’ont pas encore confirmé la survenue de cette attaque, ni donné aucune information sur les éventuels assaillants. Rappelons que depuis 2015, la région de Diffa est en proie à des attaques récurrentes des membres du groupe terroriste Boko Haram.

Dimanche dernier, le ministre nigérien de la Défense Kalla Moutari avait déclaré lors d’un entretien accordé au média privé Ténéré qu’une «opération militaire d’envergure» est en cours afin d’éradiquer définitivement de la zone du lac Tchad, les « résidus de Boko Haram ».

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.