Sécurité

Boko Haram : Plus de 200 terroristes tués dans le bassin du lac Tchad dans le sud-est du Niger par l’armée nigérienne (autorités)

Boko Haram : Plus de 200 terroristes tués dans le bassin du lac Tchad dans le sud-est du Niger par l’armée nigérienne (autorités)

(Niamey et les 2 jours) - Suite à une vaste opération de ratissage le long de la rivière Komadougou et sur les îles du lac Tchad, depuis le 28 décembre 2018, par les Forces armées nigériennes, plus de 200 terroristes ont été tués, a indiqué le ministère de la Défense nationale dans un communiqué.

Ces  zones visées, frontalières avec le Nigeria, sont des espaces très marécageux qui servent de repères aux combattants de Boko Haram.

« Les actions combinées des troupes au sol et de l'aviation ont donné le bilan provisoire suivant à la date du 02 janvier 2019 : côté ennemi : plus de 200 terroristes mis hors d'état de nuire suite aux frappes aériennes ; 87 terroristes neutralisés par les troupes au sol », a affirmé le ministère dans son communiqué.

Par ailleurs, une importante quantité de matériel et produits divers a été récupérée. Notamment, deux mitrailleuses, deux lance-roquettes RPG7, plusieurs armes individuelles de type AK47, plus de 2000 cartouches de tous calibres, trois véhicules dont celui de la société française Foraco, enlevé à Toumour le 22 novembre 2018.

Les autorités nigériennes ont précisé qu’aucune perte, ni en vie humaine ni en matériel, n'a été déplorée du côté de l’armée.

Une opération menée jusqu’ici avec succès tout comme celle menée dans la nuit du 27 au 28 décembre au nord-ouest de Tongo-Tongo, dans la région de Tillabéri, par l’armée nigérienne et la force française Barkhane et qui avait permis de « neutraliser » 15 terroristes.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.