Santé

« Nous ne ménagerons aucun effort pour apporter notre appui pour un plus grand renforcement de la résilience en situation de crise alimentaire », DG FAO

« Nous ne ménagerons aucun effort pour apporter notre appui pour un plus grand renforcement de la résilience en situation de crise alimentaire », DG FAO

(Niamey et les 2 jours) - En visite de travail au Niger, la semaine dernière, les responsables de l'Organisation des Nations unies pour l'alimentation et l'agriculture (FAO), du Fonds international de développement agricole (FIDA) et du Programme alimentaire mondial (PAM) ont réitéré une fois de plus leur appui au Niger, dans le cadre de la lutte contre l’insécurité alimentaire.

« Nous ne ménagerons aucun effort pour apporter notre appui afin de permettre un plus grand renforcement de la résilience en situation de crise alimentaire », a indiqué José Graziano Da Silva, directeur général de la FAO, lors d’une conférence de presse à Niamey.

« Le FIDA s’engage à travailler avec la FAO, le PAM et le Gouvernement du Niger afin de combler le fossé entre l’aide humanitaire et l’aide au développement sur le long terme, de manière à ce que les agriculteurs deviennent plus résilients face aux chocs et soient en mesure d’accéder à une alimentation nutritive de manière durable, tout en améliorant leurs revenus », a ajouté le président du FIDA, Gilbert F. Houngbo.

Et pour atteindre l’objectif « zéro faim », il est important, selon les responsables onusiennes, de régler la question d’autonomisation de la femme. « C’est une question délicate parce qu’il faut protéger les jeunes filles contre les mariages précoces, les grossesses précoces, l’abandon de l’école », a affirmé David Beasley, Directeur exécutif du PAM.

En rappel, la FAO, le FIDA, et le PAM sont trois agences onusiennes qui œuvrent au Niger en vue de l’éradication de la faim et la malnutrition.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.