Santé

51,79 milliards FCfa pour renforcer le système d’alimentation en eau potable à Niamey

51,79 milliards FCfa pour renforcer le système d’alimentation en eau potable à Niamey

(Niamey et les 2 jours) - Le lancement des travaux du projet Goudel IV a été effectué hier en présence du Président Mahamadou Issoufou. D’une valeur de 51,79 milliards FCfa, les travaux vont permettre l’extension de l’usine de traitement d’eau de Goudel (village périphérique de Niamey), grâce à la construction d’une 4ème filière de traitement d’eau d’une capacité de 40 000 m3/j. Il permettra aussi l’extension de la capacité de pompage de 50 000 m3 /j.

La réalisation du projet comprend en outre, la densification du réseau et l’extension des capacités de stockage dans les arrondissements 1, 2, 3 et 4 de la ville de Niamey avec notamment, la construction de 3 nouveaux réservoirs (châteaux d’eau) d’une capacité de 2 000 m3 chacun, la pose de 27 km de conduite de refoulement et 250 km de conduite de distribution.

Avec ce cahier des charges, le projet permettra de faire des branchements sociaux (17 700) et réaliser des bornes fontaines (180) dans la capitale notamment au niveau de ses quartiers périphériques où le manque est plus criard.

Pour Mahamadou Issoufou, « la question de l’eau est cruciale pour le Niger et particulièrement angoissante pour les femmes, la frange de la population nigérienne affectée à la corvée d’eau». Raison pour laquelle le gouvernement, dit-il, prévoit de réaliser 30 000 équivalents points d’eau modernes. 

Par ce projet, les autorités promettent l’amélioration de la desserte en eau potable de la ville de Niamey, avec notamment 1 million de personnes qui verront la qualité du service améliorée, pour quelque 220 000 personnes supplémentaires directement impactées.

Le projet a démarré le 12 février dernier et prendra fin en août 2020. Il est exécuté par l’entreprise espagnole DENYS.

Cabinet Specialise Enquete

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.