Santé

Santé : 23,2% des Nigériens souffrent de la drépanocytose (officiel)

Santé : 23,2% des Nigériens souffrent de la drépanocytose (officiel)

(Niamey et les 2 jours) - Au Niger, 23,2% de la population souffrent de la drépanocytose, a déclaré lundi à Niamey le ministre de la Santé Publique, Dr Idi Illiassou Mainassara, en marge de la célébration de la 10ème édition de Journée internationale de lutte contre la drépanocytose le 19 juin 2019.

Les autorités nigériennes, a rappelé Dr Illiassou Mainassara, sont déterminées à combattre cette maladie qui constitue un véritable problème de santé publique au pays.

Une lutte intensifiée depuis 2009 avec la création du  Centre National de Référence de la Drépanocytose qui a pour missions la prise en charge médicale, psychologique et sociale des sujets drépanocytaires ; la formation des professionnels de santé à la prise en charge spécifique de la drépanocytose ; la prévention par la sensibilisation, le dépistage et le conseil génétique, etc.

Cette année, la journée a pour thème «la drépanocytose nous concerne tous, faisons nous dépister». Selon l’Organisation Mondiale de la Santé, la drépanocytose est la première maladie génétique mondiale, avec environ 50 millions de cas.

L’OMS indique que 300 000 enfants naissent chaque année avec une anomalie majeure de l’hémoglobine et l’on recense plus de 200 000 cas en Afrique où la prévalence est de 13%.

Jean-Marie Nkoussa

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.