Santé

Le ministre de la Santé promet de plaider pour un recrutement massif du personnel sanitaire, au plus tard le 31 mars 2019

Le ministre de la Santé promet de plaider pour un recrutement massif du personnel sanitaire, au plus tard le 31 mars 2019

(Niamey et les 2 jours) - Afin de lever le mot d’ordre de grève, annoncé la semaine dernière par le Syndicat unique de la santé et de l'action sociale (SUSAS), le ministre de la Santé publique Dr Idi Illiassou Mainassara (photo) a pris plusieurs engagements auprès de ce syndicat.

Entre autres, plaider auprès du gouvernement pour le recrutement à la fonction publique sans concours de tous les agents diplômés de santé et de l’action sociale sous contrat avec les collectivités, au plus tard le 31 mars 2019. Il s’agit ici notamment des contractuels diplômés de la santé et de l’action sociale ayant accompli cinq ans de service et plus.

Comme autres mesures, le ministre de la Santé a pris l’engagement de plaider pour l’octroi d’une prime spéciale de motivation des zones de conflits armés à tous les agents de santé et de l’action sociale travaillant dans lesdites zones. Egalement dans cette litanie de promesses, figure en bonne place le paiement des arriérés des heures supplémentaires et la révision du décret accordant ces avantages aux bénéficiaires ainsi que la revalorisation de la prime d’astreintes et de la prime de garde de 10 000 FCFA à 60 000 FCFA aux agents bénéficiaires.

L’ouverture des masters, notamment en chirurgie et gynéco-obstétrique, dermatovénérologie, anesthésie et réanimation, soins obstétricaux et en stomatologie, ainsi que des solutions à la question des bourses des étudiants nigériens figurent également parmi les résolutions prises.

Des mesures et bien d’autres qui vont permettre d’améliorer le secteur sanitaire au Niger, tant au niveau de la formation que dans la pratique.

Please publish modules in offcanvas position.