Santé

Fermeture d’une dizaine d'établissements de santé au Niger suite à des manquements relevés lors des missions d’inspection

Fermeture d’une dizaine d'établissements de santé au Niger suite à des manquements relevés lors des missions d’inspection

(Niamey et les 2 jours) - Le ministère de la Santé publique vient d’ordonner la fermeture d’une dizaine d’établissements de santé privés. Une décision prise suite à des missions de terrain qui ont permis de relever certains manquements au sein de ces structures sanitaires qui sont entre autres des cabinets médicaux, salles de soins, polycliniques, cliniques, salles d’accouchement .

« A l’issue des missions, plusieurs constats ont été faits. Ainsi, certains établissements ont été mis en demeure pour non-conformité à la législation et à la règlementation en vigueur  et  pour d’autres, il a été notifié aux gouverneurs des régions concernées de bien vouloir procéder à leur fermeture immédiate.», lit-on dans le communiqué du ministère de la Santé.

L'ensemble des formations sanitaires concernées par ces mesures sont localisées dans les régions de Maradi, Niamey, Zinder, Diffa. Cependant, pour celles qui sont touchées par les mises en demeure, il leur est accordé des délais allant de trois à six mois à compter du 31 mai 2018 pour se conformer à la réglementation, et ainsi régulariser leur situation administrative.

A noter qu’avant cette décision, le ministre de la Santé avait déjà fermé, en début du mois de mai, quatre autres formations sanitaires privées au Niger pour irrégularités.

De son côté, la Direction régionale de la santé publique de Niamey a également ordonné il y a quelques jours, la fermeture d’une salle de soins et de six dépôts pharmaceutiques pour manquements graves et exploitation illégale.

SG

Banner 2

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.