Santé

Mise en place au Niger d’un dispositif institutionnel de lutte contre le Sida et les hépatites

Mise en place au Niger d’un dispositif institutionnel de lutte contre le Sida et les hépatites

(Niamey et les 2 jours) - Un dispositif institutionnel de lutte contre le Sida et les hépatites va bientôt être mis en place au Niger. La décision a été prise par le gouvernement lors du Conseil des ministres du 9 octobre dernier.

Ce dispositif est mis en place dans le cadre du Plan stratégique national de lutte contre les IST/VIH/SIDA (PSN 2018-2022), qui prévoit de mettre fin d’ici 2030, à l’épidémie de SIDA, à la tuberculose, au paludisme, combattre l’hépatite, les maladies transmises par l’eau et les autres maladies transmissibles. Et pour le cas particulier du SIDA, le PSN a entrepris de réformer le dispositif institutionnel de lutte contre cette pandémie créé en 2002. D’après le gouvernement, l’audit de ce dispositif en mai 2018, a permis de constater qu’il est « trop fragmenté » sur le plan organisationnel et institutionnel. Ce qui rend tout effort de coordination et d’harmonisation difficile.

Et donc, le projet de décret du gouvernement, vise à corriger ces lacunes, à travers la création des organes d’orientation, de coordination et de suivi et évaluation et la mise en place d’un organe de mise en œuvre qu’est le Programme national de lutte contre le sida et les hépatites (PNLSH). Le Niger se dote de ce dispositif institutionnel de lutte contre le Sida et les hépatites dans un contexte où le pays enregistre un taux de séroprévalence faible avec notamment 0,4% en 2012.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.