Santé

Fermeture d’une salle de soins et de six dépôts pharmaceutiques pour manquements graves et exploitation illégale à Niamey

Fermeture d’une salle de soins et de six dépôts pharmaceutiques pour manquements graves et exploitation illégale à Niamey

(Niamey et les 2 jours) - La Direction régionale de la santé publique de Niamey vient d’ordonner la fermeture d’une salle de soins et de six dépôts pharmaceutiques.

Il s’agit notamment de la salle de soins privée Dori-Dagou à qui la directrice régionale de la santé publique de Niamey, Dr Abdoulaye Mariama,  reproche plusieurs manquements tels : la gestion de l’établissement de soins privé par une tierce personne non habilitée, l’absence d’autorisation d’exercice à titre privé du personnel constitué en majorité de fonctionnaires, l’insalubrité du bloc opératoire, le non-respect du nombre d’activités autorisé dans une salle de soins, à l’instar des pratiques des interventions chirurgicales et hospitalisations. Mais aussi, la non-transmission du rapport d’activités qui, toujours selon la délégation régionale, constitue un flagrant manquement aux dispositions des textes législatifs et réglementaires régissant l’exercice des professions privées dans le secteur de la santé.

S’agissant des dépôts pharmaceutiques situés autour de certains centres de santé intégrés à Niamey, la direction régionale estime que ces derniers sont illégalement installés et exploités.

A noter qu’avant cette décision, le ministre de la Santé publique avait ordonné, en début du mois de mai, la fermeture de quatre formations sanitaires privées au Niger pour irrégularités.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.