Santé

Un centre de santé appartenant à un fonctionnaire fermé à Niamey pour violation de la loi

Un centre de santé appartenant à un fonctionnaire fermé à Niamey pour violation de la loi

(Niamey et les 2 jours) - A la suite des missions d’inspection effectuées sur le terrain, le ministre de la Santé publique, Idi Illiassou Mainassara (photo) vient d’ordonner la fermeture de plusieurs formations sanitaires privées dans la ville de Niamey, dont un, appartenant à un fonctionnaire de l'Etat.

Situé au quartier Banifandou, dans la capitale, ce centre de santé comme l’explique le membre du gouvernement dans un communiqué,  « est exploité sans autorisation d’ouverture par un agent fonctionnaire de l’Etat en activité, en violation flagrante des dispositions » de la loi qui stipule que « l’exercice de la profession de santé à titre privé est incompatible avec tout emploi de la fonction publique ».

Toujours dans la ville de Niamey, 5 autres unités de santé sont concernées par cette décision ministérielle. Certaines de ces unités sont gérées par un personnel non qualifié, apprend-on.

Avec cette instruction du ministre de la Santé, l’Etat poursuit ainsi son opération d’assainissement du secteur de la santé. Un processus  qui par le passé a déjà permis la fermeture de plusieurs centres de santé et la régularisation de plusieurs autres.

SG

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.