Santé

Le ministre de la Santé ferme des centres de santé privés pour vente non autorisée des produits pharmaceutiques à l’interne

Le ministre de la Santé ferme des centres de santé privés pour vente non autorisée des produits pharmaceutiques à l’interne

(Niamey et les 2 jours) - Idi Illiassou Mainassara (photo), le ministre nigérien de la Santé publique, vient d'ordonner la fermeture de plusieurs formations sanitaires privées dans la capitale. Cette décision du membre du gouvernement fait suite à des visites effectuées dans diverses structures au cours du mois de novembre 2019, et qui ont permis d'établir de nombreuses infractions vis-à-vis de la législation en vigueur.

« Des manquements graves ont été relevés dans l’exploitation de ces cabinets privés dont entre autres, l’absence d’autorisation d’ouverture, l’exercice sans autorisation préalable par plusieurs agents de santé, le non-respect du paquet d’activités qui leur est dévolu, la non-conformité des locaux et de la vente non autorisée des produits pharmaceutiques à l’interne », a indiqué Idi Illiassou Mainassara.

Un ensemble de mauvaises pratiques régulièrement constatées par les services de l'Etat chargés de faire respecter la réglementation dans les centres de santé privés. Afin d'assainir ce secteur, le ministre a fait savoir que les inspections visant à faire respecter à ces structures leur cahier de charges et la loi en vigueur, vont se poursuivre. Il y a quelques mois, plusieurs formations sanitaires privées avaient déjà été placées sous scellées par les autorités pour des faits similaires.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.