Santé

Coronavirus : Le ministre de la Santé et l’OMS invitent de nouveau les Nigériens à prendre des mesures pour se protéger

Coronavirus : Le ministre de la Santé et l’OMS invitent de nouveau les Nigériens à prendre des mesures pour se protéger

(Niamey et les 2 jours) - Au cours d’une conférence de presse animée conjointement ce 02 mars 2020 par les autorités nigériennes et l’Organisation de la Santé, le ministre de la Santé publique Dr Idi illiassou Mainassara a invité une fois de plus les populations à prendre des mesures pour se protéger du coronavirus ainsi que leur proche. Parmi ces précautions, le respect des règles d’hygiène.

Principalement, « se laver fréquemment les mains à l'eau et au savon ou les nettoyer avec des désinfectants à base d'alcool ; éviter tout contact étroit avec une personne qui a de la fièvre et qui tousse provenant des zones en épidémie ; se couvrir la bouche et le nez avec un mouchoir en papier ou le coude, lorsqu’on tousse ou éternue, et jeter dans une poubelle le mouchoir immédiatement avant de se laver soigneusement les mains ».

Car, même si aucun cas n’a encore été détecté au Niger, il n’en demeure pas moins vrai que la vigilance s’impose à tous. « Vu le échanges inter pays et les mouvements importants des populations, le risque d’introduction est très élevé. Ce risque réside certes au niveau des aéroports, mais aussi au niveau des points d’entrée terrestre au regard de la nouvelle situation », a affirmé le membre du gouvernement.

De son côté, le gouvernement nigérien a pris plusieurs mesures. A savoir, le renforcement de la surveillance et des règles d’hygiène au niveau des trois aéroports internationaux et de huit points d’entrées terrestres (Pételkolé, Makalondi, Gaya, Agadez, Arlit, Konni, Dan Issa et Guidankané). Egalement, la mise en place d’un dispositif pour identifier les cas suspects au niveau des points d’entrée aérienne et terrestre incluant la prise systématique des températures des voyageurs à l’entrée par les caméras thermiques, les thermo flahs, les outils de notification de cas suspects, les registres et fiches de collecte de donnée, un diagramme d’alerte au niveau de l’aéroport de Niamey, etc.

Il faut préciser qu’à la date du 1er Mars 2020, 58 pays autres que la Chine sont touchés par la maladie. Parmi lesquels l’Egypte, l’Algérie et le Nigéria et plus récemment le Sénégal.

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.