Politique

Des blessés et des biens publics détruits après une manifestation contre la loi des finances 2018

Des blessés et des biens publics détruits après une manifestation contre la loi des finances 2018

(Niamey et les 2 jours) - Une manifestation contre la loi des finances 2018 a tourné à une émeute, dimanche, à Niamey. Bilan, 23 policiers blessés, 14 véhicules endommagés dont 10 de la Police nationale et 4 des privés, selon le ministre de l’Intérieur Mohamed Bazoum. 

« Trop, c’est trop », « Y en a marre », « Non à la loi des finances 2018 ». Voilà l’essentiel des messages visibles sur les pancartes des manifestants. Ils protestent en effet contre la nouvelle loi des finances 2018 qu’ils jugent « anti-sociale » 

Sur appel de l’Association de défense des droits des consommateurs, des technologies de l’information, de la communication et de l’énergie (Actice), ils étaient nombreux hier à participer à la manifestation de protestation contre la nouvelle loi des finances en discussion au Parlement. 

La marche avait débuté dans le calme lorsqu’un groupe de protestataires s’est dirigé vers la place de la Concertation en face du Parlement. Un itinéraire interdit par l’autorité vendredi, pour des raisons de « trouble à l’ordre public », et maintenu par les organisateurs de la manifestation. 

La police a dû faire usage de gaz lacrymogènes pour disperser la foule. S’en est suivi un long exercice de course poursuite jusque dans l’après-midi. Les manifestants ont érigé des barricades, brûlé des pneus autour de différents carrefours de la ville, et ont pris pour cible la Ceni, le mur de l’Assemblée nationale, et le poste de police du Grand marché. 

Le soir du dimanche sur la chaîne nationale, le ministre Bazoum a laissé entendre que cette dégénération ne sera pas impunie et que force restera à la loi. 

Les organisateurs ont prévu une autre manifestation en début de mois de novembre. 

Guevanis DOH

 

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.