Politique

La blogueuse Samira Sabou désormais libre

La blogueuse Samira Sabou désormais libre

(Niamey et les 2 jours) - Arrêtée en mai à la suite d’une plainte déposée par le fils du président Mahamadou Issoufou pour diffamation, la journaliste blogueuse Samira Sabou a été libérée le mardi 28 juillet par la justice nigérienne qui a estimé que les infractions de diffamation ne sont pas constituées.

La journaliste a ainsi pu regagner son domicile après avoir passé cinquante jours derrière les barreaux.

Samira Sabou gère le site d’information Mides-Niger et est présidente de l’association des blogueurs pour la citoyenneté active. Suite à une publication mettant en cause Sani Mahamadou, le fils et directeur adjoint du cabinet du président dans une affaire de surfacturation et de faux contrats au ministère de la Défense, elle a été arrêtée en vertu de la loi sur la diffamation par voie électronique. À la mi-juillet, elle avait été jugée devant le tribunal de grande instance hors classe de Niamey. Le procureur avait alors requis un mois et une semaine de prison contre elle.

L’association des blogueurs nigériens s’est réjouie de cette libération qui constitue pour elle le triomphe de la liberté.

Mawulolo Ahlijah 

Please publish modules in offcanvas position.