Politique

Le gouvernement adopte le nouveau code électoral révisé sans l’opposition

Le gouvernement adopte le nouveau code électoral révisé sans l’opposition

(Niamey et les 2 jours) - Lors du Conseil des ministres du 29 avril, le gouvernement nigérien a adopté le code électoral révisé, proposé par le Conseil national de dialogue politique (CNDP), malgré un boycott de l’opposition.

Ce projet de texte qui va certainement être une nouvelle fois adopté sans difficulté par l’Assemblée nationale où le parti au pouvoir détient la majorité, va servir selon le gouvernement à la bonne tenue des élections à venir. Notamment les élections locales de 2020 et les présidentielles de 2021.

L’élaboration de ce code électoral, qui est une révision de celui adopté en 2017, a été boycottée par les forces de l'opposition, car selon elles, plusieurs articles n’avaient pas trouvé de consensus entre les différentes parties. Il s’agit notamment des articles 8, 12, 80 et 81.

D’ores et déjà, les partis de l’opposition nigérienne, regroupés au sein du Front patriotique (FP) et du Front républicain pour la défense de la démocratie et de la République (FRDDR), déclarent que ce nouveau code électoral non consensuel ne va pas permettre la tenue d'élections transparentes au Niger.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.