Politique

Dialogue politique : l’opposition nigérienne pose ses conditions dans un livre blanc

Dialogue politique : l’opposition nigérienne pose ses conditions dans un livre blanc

(Niamey et les 2 jours) - Dans un livre blanc rendu public ce 23 juillet 2020, l’opposition nigérienne composée du Front pour la Démocratie et la République (FDR), du Front de l’Opposition Indépendante (FOI), du Front Patriotique (FP), du Front pour la Restauration de la Démocratie et la Défense de la République (FRDDR), explique les raisons pour lesquelles elle boycotte le processus électoral et le dialogue initié par le parti au pouvoir. 

D’après ces partis politiques, le processus électoral tel qu’il est conduit, ne laisse entrevoir aucune possibilité́ favorable à des élections libres, transparentes, honnêtes et inclusives. Ce qui représente un facteur conflictuel grave dans un pays connu pour son instabilité́ politique et sa fragilité́.

A cet effet, ils annoncent qu’une situation chaotique pointe à l’horizon, et « seule la création d’un cadre de dialogue national inclusif et sincère pourra contribuer à désamorcer la situation tendue entre l’opposition et le pouvoir ». Ce dialogue selon l’opposition devra être orienté sur l’adoption d’un code électoral et la mise en place d’une Commission électorale nationale indépendante (CENI) consensuelle, la réhabilitation du Conseil national du dialogue politique (CNDP), l’enrôlement et le vote des Nigériens de l’extérieur, la démission des membres actuels de la Cour constitutionnelle et sa recomposition sur une base consensuelle, la décrispation du climat politique et social.

Please publish modules in offcanvas position.