Politique

Le Pnds au pouvoir appelle à la cohésion sociale et au soutien à l’armée nigérienne

Mohamed Bazoum, président du Pnds Tarraya Mohamed Bazoum, président du Pnds Tarraya

(Niamey et les 2 jours) - Le Parti nigérien pour la démocratie et le socialisme (Pnds – Tarayya) a publié un communiqué de presse, mercredi, dans lequel il met en garde contre des actes à même de porter atteinte à la cohésion sociale dans un contexte marqué par l’instabilité sécuritaire à laquelle est confronté le Niger. Le parti du Président Mahamadou Issoufou épingle la presse et répond aux critiques de l’opposition nigérienne.

Sur le plan sécuritaire, le Pnds dit soutenir les Forces de défense et de sécurité (Fds) qui jouent un rôle important dans l’Est du pays ayant subi plusieurs attaques depuis le début de l’année. « Nous leur demandons de continuer vaillamment leur mission de défense de l’intégrité territoriale et de sécurisation de nos populations.», a dit le communiqué qui met en garde également contre ceux qui « pensent en faire une utilisation politicienne en posant des actes et en tenant des propos visant à saper le moral de nos troupes».

Sur le plan politique, le Pnds dit constater « les propos haineux mettant en cause l’unité nationale et les institutions républicaines, devenus une pratique quotidienne de l’opposition». « Une presse, spécialisée dans le faux, le mensonge et la propagation de fausses rumeurs a été créé à cette fin», poursuit le communiqué.

Sur le plan social, le Pnds accuse l’opposition d’être derrière les remous observés, ces dernières semaines, dans le secteur de l’éducation. « Le PNDS-Tarayya encourage le gouvernement à mettre tout en œuvre pour bien identifier les lacunes qui entachent notre système éducatif afin de leur apporter les remèdes indispensables.»

Guevanis DO

Please publish modules in offcanvas position.