Politique

Mali : l’ancien ministre Bah N’Daw, désormais président de la transition

Mali : l’ancien ministre Bah N’Daw, désormais président de la transition

(Niamey et les 2 jours) - Le colonel-major à la retraite, ancien ministre de la Défense Bah N’Daw a été désigné président de la transition, par le collège constitué par le Conseil national pour le salut du peuple. Il sera secondé dans sa tâche par Assimi Goita qui dirigeait jusque-là la junte militaire et qui se voit offert le fauteuil de vice-président.

Le nouveau président malien, Bah N’Daw est un habitué de l’arène politique de son pays. Née en 1950 dans la ville de San, il embrasse dès l’obtention de son baccalauréat, une carrière militaire. Il a été l’aide de camp de l’ancien président, feu le Général Moussa Traoré, chef d’état-major de l’Armée de l’Air, chef d’état-major adjoint de la Garde nationale, directeur du Génie militaire, chef de cabinet de défense à la Primature, et directeur général de l’Équipement des armées entre autres.

En mai 2014, le colonel-major est nommé ministre de la Défense et des anciens Combattants en remplacement de Soumeylou Boubèye. Au cours du mois de juillet de la même année, il signe avec le ministre de la Défense Français, Jean-Yves Le Drian, le nouvel accord de coopération et de défense entre les deux pays.

Bah N’Daw parle couramment français, russe, anglais et Bamanan.


Please publish modules in offcanvas position.