Politique

La CENI suspend les inscriptions sur les listes électorales dans plusieurs localités pour des raisons sécuritaires

La CENI suspend les inscriptions sur les listes électorales dans plusieurs localités pour des raisons sécuritaires

(Niamey et les 2 jours) - L’enrôlement biométrique en vue de la constitution du fichier électoral a été suspendu dans plusieurs localités des régions de Tillabéri et de Tahoua depuis le 14 janvier 2020, a annoncé la Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI).

Il s’agit de Tillia, dans la région de Tahoua et de huit communes (Abala, Tondikiwindi, Makalondi, Torodi, Gouroual, Diagourou, Inates et Banibangou) dans la région de Tillabéri.

D’après le président de cette commission, Maitre Issaka Souna, cette décision a été prise « en raison de circonstances sécuritaires particulières en cours » dans ces régions.

Il assure néanmoins que les opérations d'enrôlement reprendront dans ces zones dès que les circonstances le permettront. En attendant, le personnel d’enrôlement ainsi que le matériel seront rapatriés à Niamey.

Il faut dire que les régions de Tahoua et de Tillabéri, frontalières avec le Mali et actuellement sous état d’urgence, sont régulièrement victimes d’attaques djihadistes. A Tillabéri particulièrement, ces attaques ont fait au moins 174 morts dans les rangs des forces de défense nigériennes entre décembre 2019 et janvier 2020.

Please publish modules in offcanvas position.