Politique

Les maires des communes de Doguéraoua et de Malbaza (Tahoua) révoqués

Les maires des communes de Doguéraoua et de Malbaza (Tahoua) révoqués

(Niamey et les 2 jours) - Le gouvernement nigérien vient de révoquer Yacouba Maibirni et Aboubacar Sahabi respectivement, maires des communes rurales de Doguéraoua et de Malbaza dans la région de Tahoua, a-t-on appris dans un communiqué officiel. 

Cette décision fait suite à des irrégularités et pratiques frauduleuses constatées lors des missions d’inspection et de contrôle conduites par l’Inspection Générale de l’Administration Territoriale (IGAT) dans ces différentes communes.

A Doguéraoua par exemple, les rapports font ressortir une gestion des ressources sujette à de nombreuses irrégularités dans les dépenses dont nombre d’entre elles cachent des malversations financières organisées au détriment des deniers de ladite collectivité. Selon le gouvernement, ces irrégularités qui mettent principalement en cause la responsabilité du maire et celle des deux receveurs municipaux qui se sont succédés, portent notamment sur des sommes non justifiées, un déficit de caisse et une dépense frauduleuse.

Et à Malbaza, la mission a constaté des dépenses irrégulières non justifiées, des prélèvements de TVA et d’Impôts Sur le Bénéfice (ISB) non reversés aux services des impôts, ainsi qu’une gestion foncière confuse.

Lire aussi: 

Le gouvernement révoque les maires des communes de Harikanassou, Tchadoua, Gothèye, Loga, pour pratiques frauduleuses

Des maires révoqués dans trois communes des régions de Tillabéri et Maradi pour fautes de gestion

Les conseils municipaux de plusieurs communes rurales dissous au Niger

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.