Politique

Remaniement du gouvernement

Palais de la Présidence du Niger Palais de la Présidence du Niger

(Niamey et les 2 jours) - Le président nigérien a procédé lundi dernier à un remaniement du gouvernement. La nouvelle équipe constituée autour du Premier Brigi Rafini (qui garde son poste) comprend 42 membres dont sept (7) femmes. Ce remaniement fait suit au ralliement du MNSD (ancien principal parti de l’opposition) à la majorité au pouvoir.

Le président du MNSD, Seyni Oumarou, ne fait pas partie de la nouvelle équipe, mais son parti se retrouve avec six portefeuilles notamment ceux de l’Environnement et du Développement durable ; de la Santé publique ; la Communication ; des Enseignements professionnels et techniques ; du Tourisme et de l’Artisanat et le ministère délégué chargé de l’Intégration africaine.

Les grandes figures du PNDS (parti au pouvoir) restent pour l’essentiel dans le gouvernement en dehors de quelques permutations avec Hassoumi Massoudou qui quitte la Défense pour les Finances et Kalla Moutari qui quitte la Santé pour remplacer Massoudou à la Défense.

Bazoum Mohamed (président du PNDS) reste ministre d’Etat à l’Intérieur et Marou Amadou garde son fauteuil de la Justice, Aicha Kané reste au Plan, Foumakoye Gado au ministère du pétrole et Ouhoumoudou Mahamadou demeure ministre Directeur de cabinet du président de la République.

Côté alliés, les leaders des partis alliés gardent leurs postes : Albadé Abouba à l’Agriculture, Omar Hamidou Tchiana aux Transports, Ibrahim Yacoubou aux Affaires étrangères, Habi Mahamadou Salissou à la Ville et la Salubrité urbaine, Mohamed Ben Omar à l’Enseignement supérieur, tandis Kassoum Moctar quitte les Domaines pour la Jeunesse et les Sports.

Il faut cependant noter le départ de certaines figures des partis alliés. C’est le cas de Alma Oumarou, Salissou Ada et Wassalké Boukari, tous du MPR Jamhuriya de Albadé Abouba. La ministre du Développement communautaire appartenant au MPN-Kiishin Kassa de l’actuel ministre des Affaires étrangères ne fait plus aussi partie de la nouvelle équipe. Mais ce parti récupère la Communication attribué à une autre militante Mme Sani Hadiza Koubra.

La publication de cette nouvelle équipe ne semble pas répondre à l’attente de beaucoup d’observateurs et même de citoyens tout court, qui s’attendaient non seulement à un changement, mais aussi à un resserrement de la taille de l’équipe gouvernementale au regard de la morosité économique, tant au plan national qu’au niveau international.

M.S.S

Please publish modules in offcanvas position.