Politique

Report des législatives partielles de Maradi à une date ultérieure

Report des législatives partielles de Maradi à une date ultérieure

(Niamey et les 2 jours) - Par un communiqué du Secrétariat général du gouvernement, le Président Mahamadou Issoufou reporte la convocation du corps électoral pour les législatives partielles de la ville de Maradi (seconde ville du pays).

Aucun motif n’a été donné pour justifier ce report, mais cela repousse également à une date ultérieure, l’ouverture de la campagne et toute l’organisation autrefois prévue pour juillet.

C’était le 5 mai dernier par décret que le Président nigérien avait convoqué le corps électoral pour élire le maire de la ville, le 30 juillet 2017.

Le poste de maire est vacant, depuis des mois, dans cette ville.

Please publish modules in offcanvas position.