Politique

Les conseils municipaux de plusieurs communes rurales dissous au Niger

Les conseils municipaux de plusieurs communes rurales dissous au Niger

(Niamey et les 2 jours) - Le gouvernement nigérien a dissout lors du dernier conseil des ministres, les conseils municipaux des communes rurales de Tchadoua dans la région de Maradi, de Kourni Koutchika à Zinder et de Goroual à Tillabéri.

Selon le communiqué du gouvernement, à Tchadoua et Kourni Koutchika aucun des élus de ces deux conseils municipaux ne remplit comme le prévoit la loi nigérienne, les critères d'éligibilité au poste de maire, qui stipulent entre autres que tout prétendant à la charge de 1er magistrat d'une commune doit être titulaire au moins d'un Brevet d’études du premier cycle (BEPC) ou d’un diplôme équivalent. « Cette carence grave née de l’absence de conseillers qualifiés, rend impossible l’élection des maires et par conséquent, le fonctionnement régulier des conseils municipaux concernés.», lit-on dans le communiqué. 

Quant à la dissolution du conseil municipal de la commune rurale de Goroual, elle fait suite au passage d'une mission d’inspection et de contrôle conduite par l’Inspection générale de l’administration territoriale (IGAT). Cet organe de l'Etat a fait ressortir dans son rapport que « le conseil municipal a procédé irrégulièrement au transfert du chef-lieu de la commune rurale de Goroual de « Kolmane » à « Téguey », par une délibération qu’il a mise en application ». Un acte illégal qui est source de dysfonctionnement du conseil et de conflits au sein des populations et met en cause, les intérêts de la collectivité et de sa population en général.

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.