Politique

Les partis politiques non affiliés demandent au Premier ministre de convoquer une session extraordinaire du CNDP

Les partis politiques non affiliés demandent au Premier ministre de convoquer une session extraordinaire du CNDP

(Niamey et les 2 jours) - « Le groupe des partis politiques non affiliés (GPPNA) à l’honneur de vous demander la convocation d’une session extraordinaire du CNDP », peut-on lire dans une correspondance adressée au Premier ministre, et président du Conseil national du dialogue politique (CNDP) datant du 14 juillet 2020.

Le groupe des partis politiques non affiliés précise par ailleurs les points qui doivent faire l’objet de débats au cours de cette session extraordinaire. Ils sont notamment l’enrôlement de la diaspora dès l’ouverture des frontières aériennes ou terrestres ; les modalités pratiques de la tenue des élections locales avant la présidentielle et l’audit du fichier électoral biométrique.

Sur les raisons qui motivent cette demande, ce groupe fait savoir que les partis politiques non affiliés, les partis de l’alliance pour la paix et la république (APR), les partis politiques de la mouvance pour la renaissance de la république (MRN) n’ont pas obtenu un consensus clair sur les questions essentielles des élections lors la rencontre du CNDP du 03 juillet 2020.


Please publish modules in offcanvas position.