Politique

La justice nigérienne autorise une nouvelle fois l’opposant Hama Amadou à aller se faire soigner en France

La justice nigérienne autorise une nouvelle fois l’opposant Hama Amadou à aller se faire soigner en France

(Niamey et les 2 jours) - L’opposant nigérien Hama Amadou (photo) va être évacué en France pour un contrôle sanitaire dans les prochains jours. Il a reçu l’autorisation du président du tribunal de Filingue suite à la demande formulée par son avocat.

Comme l’a exigé le président du tribunal, le régisseur de la maison d’arrêt de Filingué, doit « prendre toutes les dispositions utiles et nécessaires pour permettre au détenu Hama Amadou », de se rendre dans un hôpital de Paris en France, où il s’était déjà fait soigner en 2016. « Et ce, dans un délai maximum de quinze jours à compter de la notification faite à l’intéressé qui est tenu de réintégrer l’établissement pénitentiaire dans le strict respect des délais », précise le président du tribunal.

L’ancien président de l’Assemblée nationale avait été incarcéré le 18 novembre 2019 à la prison civile de Filingué, pour purger le reste de sa peine. Le fondateur du Moden lumana était retourné au Niger après trois années passées en exil en France.

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.