Politique

Décès de l’ancien maire de Niamey, El Hadj Habibou Allele

Décès de l’ancien maire de Niamey, El Hadj Habibou Allele

(Niamey et les 2 jours) - El Hadj Habibou Allele n’est plus. Celui qui a été l’un des membres fondateurs du parti politique Mouvement National pour la Société de Développement (MNSD) Nassara dont il a occupé jusqu’à sa fin le poste de de Secrétaire aux Relations Extérieures du Parti et membre du Comité des Sages, s’est éteint à Tunis dans la nuit du 9 au 10 décembre dernier.

Né en 1938, cet ancien directeur d’école aura vu son parcours politique le mener à la tête de la mairie de Niamey (1982-1983) après avoir servi comme directeur de cabinet du ministère de la santé (1969-1971), et ambassadeur de son pays en Côte d’Ivoire, (1971-1974) au Ghana (1974-1980) et au Sénégal (1980-1982).

Le touareg, héritera également de divers postes ministériels: agriculture, justice, mines et energies et affaires étrangères entre autres.

El Hadj Habibou Allele se sera aussi illustré en tant que président du conseil d’administration de la Compagnie minière d’Akouta (Cominak), qui exploite la plus grande mine souterraine d’uranium du pays.

Au plan mondial, il devra une renommée relative à une imitation de sa signature sur un faux-document datant de l’année 2000 que les USA et la Grande-Bretagne produiront en 2003 comme « preuve » de la fourniture d’uranium à l’Irak par le Niger afin de justifier l’aventure irakienne. Selon le site Tam-tam info, le corps de celui qui était à Tunis pour y subir des soins devrait être rapatrié sur le Niger au plus tôt pour les funérailles.

Aaron Akinocho

Please publish modules in offcanvas position.