Politique

5ème Législature de la Cedeao : Issoufou Mahamadou salue la décision du président Ouattara de ne pas briguer un 3e mandat

5ème Législature de la Cedeao : Issoufou Mahamadou salue la décision du président Ouattara de ne pas briguer un 3e mandat

(Niamey et les 2 jours) - Il y a quelques jours, le président de la Côte d’Ivoire Alassane Ouattara a annoncé qu’il ne briguera pas un troisième mandat à la tête de la Côte d’Ivoire. Une décision saluée par le président nigérien et président en exercice de la conférence des chefs d’Etat et de gouvernement de la Cedeao, Issoufou Mahamadou. C’était ce 9 mars 2020 à Niamey au cours de la cérémonie d’ouverture de la session inaugurale de la 5e législature du parlement de la Cedeao.

Issoufou Mahamadou s’est réjoui de « la décision récente prise par mon frère et ami Alassane Ouattara, président de la République de la Côte d’Ivoire, de ne pas briguer un 3e mandat malgré la possibilité offerte par la constitution de son pays. Permettez-moi de saluer son courage et de l’en féliciter », a-t-il affirmé avant de poursuivre, « il s’agit là d’un événement majeur qui intervient dans un des pays les plus importants de notre communauté ».

Pour le président en exercice de la Cedeao, cet événement confirme tout simplement que le temps où « des hommes qui s’autoproclament providentiels et donc irremplaçables, des hommes qui cherchent à s’incruster à vie au pouvoir tire à sa fin ».

La 5e législature du parlement de la CEDEAO s’est ouverte ce 9 mars 2020 à Niamey sous la présidence de Issoufou Mahamadou. La première journée de cette rencontre qui va s’achever le 13 mars prochain a été marquée par la prestation de serment des nouveaux parlementaires du parlement communautaire.

SG

Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.