Politique

Issoufou Mahamadou plaide pour une meilleure application de l’Accord de Paris adopté en 2015

Issoufou Mahamadou plaide pour une meilleure application de l’Accord de Paris adopté en 2015

(Niamey et les 2 jours) - En marge du sommet des dirigeants des pays membres de la Commission Climat du bassin du Congo qui s'est tenu le 29 avril dernier, le président nigérien Issoufou Mahamadou (photo) a plaidé en faveur de la mise en œuvre effective de l’Accord de Paris adopté en 2015 par la communauté internationale.  

S’il reconnait le caractère historique de ladite entente (entrée en vigueur moins d’un an après son adoption), le dirigeant relève cependant de nombreuses insuffisances dans les progrès jusqu’ici réalisés.  

« Il est à déplorer que l’équilibre entre l’adaptation et l’atténuation, la définition de mécanismes clairs et performants pour le financement des politiques climatiques des pays en développement, le transfert de technologies et la transparence de l'appui, constituent encore des préoccupations majeures, notamment pour l’Afrique », souligne le dirigeant.

« Chaque jour d’inaction est une occasion de l’aggravation des effets des changements climatiques aux conséquences combien néfastes sur les conditions de vie de nos populations », renchérit-il.  

Pour le Niger, la question des changements climatiques est d’autant plus cruciale que le pays reste surtout à vocation agricole et pastorale, deux activités qui sont déjà fortement tributaires des conditions climatiques sévères du Sahel.  

Une technologie révolutionnaire pour votre future résidence à Niamey

Banner 4

Banner 1

Banner 3

Please publish modules in offcanvas position.