Justice

Le ministre de la Justice réagit après des accusations des magistrats

Le ministre de la Justice réagit après des accusations des magistrats

(Niamey et les 2 jours) - Dans une lettre adressée au ministre de la Justice Marou Amadou le 26 mai dernier, le Syndicat autonome des magistrats du Niger (Saman) dénonce des irrégularités et incohérences dans la nomination et affectation des juges et magistrats, ainsi que l’ingérence dans les affaires judiciaires.

En réponse à ce syndicat, le membre du gouvernement affirme s’agissant des incohérences dans les affectations, que le Saman gagnerait plus à élaborer et à soumettre à la chancellerie des propositions techniques cohérentes au lieu de s’adonner « à des déclarations truffées de contre-vérités ».

Au sujet de l’ingérence du gouvernement dans le fonctionnement des juridictions, le ministre Marou Amadou répond que c’est plutôt le Saman qui fait immixtion dans les procédures judiciaires et manipule le gouvernement lors des affectations des juges et magistrats.

Le membre du gouvernement précise qu’« en tout état de cause, le pouvoir de contrôle de la gestion administrative des services judiciaires ne peut être assimilé à une immixtion dans les affaires judiciaires dès lors qu’aucun magistrat n’a jusqu’à preuve de contraire été instruit ou intimidé dans sa prise de décision »

Il rappelle au Saman de rester dans son rôle de syndicat et éviter d’intervenir dans l’administration de la justice.

Airtel App Niamey les 2 jours 800x200px

 

 


Banner 4

Please publish modules in offcanvas position.